Swisspower | SIG hat einen Klimapakt verabschiedet, um die…

SIG hat einen Klimapakt verabschiedet, um die Energiewende zu beschleunigen

Mit der Verabschiedung eines Klimapakts hat SIG einen Aktionsplan festgelegt, um die Anstrengungen für die Energiewende um den Faktor 7 zu multiplizieren. Der Klimapakt von SIG soll CO2-Reduktionsmassnahmen auslösen, welche die Bevölkerung und die Unternehmen des Kantons Genf sowie die Fachleute der Bauwirtschaft in die Dekarbonisierung von Genf einbeziehen.

Original-Medienmitteilung:

Les catastrophes naturelles de l’été dernier et le rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) démontrent, une fois de plus, qu’il faut agir rapidement pour lutter contre le dérèglement climatique. C’est pourquoi SIG se dote d’un pacte climatique, dans la dynamique du Plan Climat cantonal, une feuille de route pour avancer plus vite et plus fort dans la transition énergétique.

Premier pilier: SIG exemplaire

Afin de faire preuve d’exemplarité, SIG s’engage à réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. L’entreprise publique passera au crible toutes ses activités, ses infrastructures et ses 8'500 km de réseau dans le but de réduire sa consommation énergétique et ses émissions de CO2. Les émissions incompressibles seront compensées par le financement de projets durables de réduction ou de séquestration de CO2 chez des tiers.

SIG s’est engagée de longue date dans le développement durable sur ses infrastructures. Le bitume a été réduit au profit de la biodiversité, des toits sont végétalisés, une trentaine de ruches sont hébergées, 80 passages à hérissons ont été réalisés et la flotte de véhicules électriques a été étoffée. SIG possède 50 véhicules de service électriques qui ont parcouru 175'000 km l’an dernier permettant d’économiser 120 tonnes de CO2 par rapport aux émissions de moteurs thermiques.

Afin de garantir la qualité de ses processus, l’entreprise publique a entamé les démarches pour obtenir le label SBTi, Science Based Targets initiative, une certification reconnue par les Nations Unies et le WWF.

Deuxième pilier: SIG engagée

SIG propose à ses client∙es une large palette de solutions énergétiques efficientes et peu énergivores. « SIG veut accélérer la dynamique qui implique les Genevois et les Genevoises ainsi que les entreprises locales dans la transition énergétique pour s’engager ensemble face à l’urgence climatique, » explique Christian Brunier, Directeur général de SIG. « Genève peut devenir un pôle d’excellence en matière de transition énergétique. »

SIG multiplie les actions pour concrétiser le Plan directeur de l’énergie (PDE) afin de sortir le canton de Genève de la dépendance aux énergies fossiles, réduire les émissions de CO2 de 60% à l’horizon 2030 et développer les énergies renouvelables. Le Pacte climatique donne un coup d’accélérateur à cet engagement.

L’entreprise publique investira 1,5 milliard CHF dans la construction de réseaux thermiques écologiques afin d’atteindre les objectifs cantonaux de 1150 GWh de chaleur et 150 GWh de froid à l’horizon 2030 composés à 80% d’énergie renouvelable.

SIG développe des réseaux thermiques renouvelables, comme GeniLac, un réseau de chaleur et refroidissement qui fonctionne avec l’eau du lac Léman, et le CAD, un réseau de chauffage à distance alimenté par plusieurs sources d’énergie, dont la récupération de chaleur, notamment des Cheneviers, ainsi que la géothermie. SIG s’engage à décarboner en partie ses réseaux de gaz d’ici à 2030 en augmentant l’injection de biogaz provenant de la STEP d’Aïre. Les émissions incompressibles seront compensées.

La construction de ces réseaux thermiques renouvelables engendrera d’importantes retombées pour l’économie genevoise et permettra la réduction de 133’000 tonnes de CO2, soit l’équivalent de près de 10'000 fois le tour de la terre en voiture.

SIG développe massivement les énergies renouvelables (solaire, éolien et hydraulique). Depuis 2017, SIG distribue de l’électricité 100% renouvelable. En 2020, les centrales solaires genevoises ont produit 60 GWh d’électricité, soit la consommation annuelle de 20’000 ménages. SIG accélère le rythme de construction de ses centrales photovoltaïques avec la mise en service de onze nouvelles unités depuis le début de cette année.

Troisième pilier: SIG activatrice

Au cours de la dernière décennie, SIG a acquis une solide expertise dans les économies d’énergie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre grâce à son programme éco21 qu’elle a partagé avec les Genevois∙es et les entreprises locales afin de les aider à faire évoluer leur mode de consommation de l’énergie, le mieux et le moins consommé, sans sacrifier le confort. Fin 2020, 219 GWh d’électricité ont été économisés, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 73'000 ménages genevois. De plus, l’émission de 331'000 tonnes de CO2 a été évitée, ce qui représente l’équivalent de 21 mois d’émission du parc automobile genevois.

Le programme éco21 déchets a pour objectif de réduire le volume de déchets de 10'000 tonnes par an en collaborant avec les citoyen∙nes. Grâce à une meilleure efficacité énergétique, la nouvelle usine Cheneviers IV mise en service en 2024 produira plus de chaleur avec moins de déchets.

SIG s’engage à multiplier par 7 ses actions pour contribuer aux objectifs cantonaux de diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 60% d’ici 2030. La transition énergétique se concrétisera grâce à la mobilisation des Genevois·es, des collectivités, du Canton et des entreprises. Le Pacte climatique de SIG aura un effet multiplicateur d’efforts, d’investissement et de création de valeur pour toute l’économie genevoise pour construire ensemble une société décarbonée, meilleure pour la santé, la qualité de vie et l’environnement, et respectueuse pour les générations futures.

Partenaires Climat – un projet innovant

Pour faire avancer plus rapidement la transition énergétique, SIG a créé Partenaires Climat, un programme innovant qui développera la collaboration avec l’Office cantonal de l’énergie (OCEN) et les métiers du bâtiment par l’intermédiaire de leurs associations professionnelles représentées à la MBG (Fédération des Métiers techniques du bâtiment Genève) et la FER Genève.

SIG collaborera étroitement avec l’OCEN dans le but d’accélérer les démarches administratives et avec les professionnel∙le∙s du bâtiment genevois, non pas comme sous-traitant∙e∙s mais comme partenaires, pour démultiplier les actions et créer de la valeur dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficience énergétique.

Ce programme Partenaires Climat est une première en Suisse pour un fournisseur d’énergie. « Il faut rompre avec le modèle de marché individualiste. Partenaires Climat est un concept collaboratif avec les entreprises locales et l’Etat de Genève qui nous permettra de construire ensemble une société décarbonée tout en créant de la valeur pour l’ensemble des acteurs et actrices du Canton, » explique Vincent Collignon, directeur exécutif Clients de SIG.

Un exemple concret : jusqu’à récemment, SIG construisait les réseaux thermiques renouvelables (GeniLac et le réseau de chauffage à distance CAD) ainsi que les raccordements et les équipements dans les bâtiments. SIG se concentrera à l’avenir sur la construction des réseaux souterrains, son métier cœur, et s’appuiera sur l’économie locale pour le reste. Désormais, la construction des équipements des chaufferies à l’intérieur des bâtiments sera faite par les 4’000 chauffagistes, ventilistes, installateurs∙trices sanitaires et électricien∙nes et la conception par les bureaux d’ingénieurs locaux. Ils pourront ainsi accélérer les raccordements de 1'270 chaufferies dans les bâtiments d’ici à 2030 et l’indépendance genevoise aux énergies fossiles.

Cette stratégie présente deux avantages : le rythme de développement des réseaux thermiques renouvelables et de l’électromobilité s’accélérera pour faire face à l’urgence climatique. Les entreprises et les métiers techniques du bâtiment seront impliqués et bénéficieront des retombées d’un chiffre d’affaires estimé à 100 millions CHF pour la thermique renouvelable au cours des dix prochaines années.

« Les professionnel∙le∙s du bâtiment doivent réussir le tournant de la sortie des énergies fossiles et apporter une véritable valeur ajoutée dans le secteur des énergies renouvelables. Nous avons préparé ce partenariat en amont avec SIG afin d’être prêts pour satisfaire les client∙e∙s qui souhaitent se raccorder au réseau de thermique renouvelable ou améliorer leur efficience énergétique, » affirme Fabio Romano, président du Conseil MBG.