Swisspower | Initiative pour les glaciers: Swisspower se prononce en…

Initiative pour les glaciers: Swisspower se prononce en faveur du contre-projet

L’initiative pour les glaciers exige que la Suisse n’émette, à compter de 2050, plus aucun gaz à effet de serre et souhaite en principe interdire les carburants ou combustibles fossiles. Le Conseil fédéral a élaboré un contre-projet direct et a ouvert une procédure de consultation. Swisspower salue ce contre-projet. Il poursuit le même objectif de réduire à zéro net les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 mais laisse une plus grande marge de manœuvre dans la mise en œuvre.

Début septembre, le Conseil fédéral a ouvert la consultation sur le contre-projet direct relatif à l’initiative pour les glaciers (arrêté fédéral sur la politique climatique). Swisspower a pris position comme suit:

  • Swisspower soutient l’objectif de la neutralité climatique à partir de 2050. Les services industriels Swisspower se sont fixé eux-mêmes comme objectif dans leur Masterplan 2050 d’approvisionner leurs clients avec une énergie renouvelable et neutre en émissions de CO2 à l’horizon 2050. C’est la raison pour laquelle Swisspower salue le contre-projet direct du Conseil fédéral relatif à l’initiative pour les glaciers. Le contre-projet direct permet une flexibilité dans la mise en œuvre et est plus à même de rallier une majorité au sein du peuple et des cantons que l’initiative.
  • La manière la plus efficace d’atteindre cet objectif serait une taxe d’incitation intersectorielle. L’histoire a montré qu’en matière de politique énergétique plusieurs tentatives sont souvent nécessaires pour changer le système en profondeur. Pour cette raison, Swisspower serait en faveur d’une relance du débat autour d’un système incitatif en matière climatique et énergétique, projet initialement rejeté par le parlement.
  • Afin d’atteindre l’objectif de neutralité climatique d’ici 2050, tous les secteurs doivent apporter leur contribution. Cela nécessite un développement massif des énergies renouvelables dans les domaines de l'électricité et de la chaleur ainsi que des incitations à l'investissement adéquates.
  • L’efficacité énergétique doit être davantage récompensée que ce soit par le biais d’une taxe d’incitation ou d’autres mesures.
  • De plus, l'un des plus grands défis est le passage à des propulsions alternatives dans le domaine du transport ainsi que l'utilisation de combustibles de substitution dans l'industrie.
  • La digitalisation, l'utilisation de la flexibilité ainsi que le couplage des secteurs, prennent de plus en plus d’importance dans tous les domaines. Cela implique notamment un traitement égal pour toutes les installations de stockage d'énergie en termes de redevances de réseau.
  • Swisspower soutiendra le contre-projet du Conseil fédéral mais attend en retour une politique énergétique globale et cohérente en tenant compte des points cités ci-dessus. Les prochaines révisions législatives, en particulier des lois sur la fourniture d'électricité, sur l'énergie et sur l’approvisionnement en gaz, devraient être présentées au parlement dans un avenir proche et de manière cohérente. Une approche intersectorielle de l'approvisionnement énergétique est essentielle si la Suisse veut atteindre l'objectif de neutralité climatique.