Swisspower | 34 Millionen Franken zur Verbesserung der…

34 Millionen Franken zur Verbesserung der Energieeffizienz von Gebäuden in Genf

Im Kanton Genf stehen 2022 über 34 Mio. CHF zur Verfügung, um Energieeinsparungen und erneuerbare Energien im Gebäudebereich zu fördern. Somit wird das fünfte Jahr in Folge ein Betrag von über 30 Mio. CHF bereitgestellt. Dies ist dem Kanton, dem Gebäudeprogramm von Bund und Kantonen sowie dem Programm éco21 von SIG zu verdanken.

Original-Medienmitteilung:

Depuis l'adoption du Plan directeur de l'énergie en 2020, la transition énergétique s’accélère. Si le cadre devient plus contraignant avec l’adoption d’un nouveau règlement d’application de la loi sur l’énergie prévoyant un abaissement du seuil d’indice de chaleur, des mesures incitatives demeurent en place avec l’enveloppe de subventions qui est reconduite malgré le refus du budget 2022 par le Grand Conseil.

La population a par ailleurs clairement plébiscité la transition énergétique du canton en validant le développement des réseaux thermiques structurants lors de la votation du 13 février 2022.

Accélérer la rénovation du parc bâti

En 2022, 34 millions de francs seront débloqués pour favoriser les rénovations et optimisations énergétiques des bâtiments. Ce montant provient majoritairement des recettes de la taxe fédérale sur le CO2. Ces subventions permettront d'accélérer la rénovation du bâti et d'atteindre les objectifs ambitieux du Canton en matière de rénovation: passer de moins de 1% par an aujourd’hui à 2.5 % par an en 2030 et 4% par an d’ici 2050.

Succès réitéré en 2021

Les fonds dédiés aux subventions énergétiques des bâtiments ont été intégralement dépensés en 2021: plus de 1000 dossiers ont été traités et accompagnés, pour un montant total de 34 millions (cf. infographies ci-jointes).

Les rénovations HPE/THPE (Haute performance / Très haute performance énergétique) ou Minergie ont représenté 63% des subventions allouées, soulignant la forte demande pour des rénovations complètes et certifiantes plutôt que pour des opérations ponctuelles.

Parmi les exemples, on peut citer en 2021 la rénovation complète des immeubles d’habitation - datant tous des années 1960 à 1980 - situés au chemin de la Montagne à Chêne-Bougeries, la tour du Lignon ou encore l'ensemble des Minoteries, en Ville de Genève, abritant à lui seul près de 500 habitants. De même, les rénovations complètes des immeubles du bijoutier Cartier à la rue du Rhône ou encore de l’entreprise Jean Gallay à Plan-les-Ouates ont été réalisées.

Des panneaux solaires thermiques ont été posés à Chancy et au cœur du Vieux Bernex sur de petits immeubles locatifs villageois, confirmant ainsi qu’il est possible de concilier patrimoine et énergie.

Près de 300 pompes à chaleur ont été subventionnées en 2021, que ce soit dans des maisons individuelles ou dans des immeubles collectifs. Leur nombre en est hausse constante. A titre comparatif, il n’y avait que trois installations de ce type en 2015.

Rappelons enfin que l’administration fiscale cantonale a adapté tout récemment sa pratique: en cas de travaux énergétiques sur le bâtiment il n’y a pas de hausse de la valeur locative du bien. Les déductions fiscales sur le revenu sont maintenues avec un échelonnement possible sur trois ans.