Swisspower | Le projet de géothermie hydrothermale de Lavey-Les-Bains…

Le projet de géothermie hydrothermale de Lavey-Les-Bains va de l’avant

Le projet AGEPP, auquel participe SI-REN SA, la société de la Ville de Lausanne pour le développement des énergies renouvelables, commencera les travaux liés au forage géothermique à la fin de l'année. La mise à l’enquête publique, débutée le 5 janvier 2019, auprès des communes de Lavey-Morcles (VD) et de St-Maurice (VS), s’est achevée le 4 février 2019 sans aucune opposition.

AGEPP SA a mis à l’enquête publique son projet de forage géothermique le 5 janvier dernier, auprès des communes de Lavey-Morcles (VD) et de St-Maurice (VS). Cette mise à l’enquête publique s’est achevée le 4 février et n’a fait l’objet d’aucune opposition, fait remarquable pour un projet énergétique d’une telle ampleur. Cette étape cruciale passée permet à AGEPP SA de confirmer son calendrier, avec un début des travaux liés au forage prévu fin 2019.

Avant cette mise à l’enquête publique, ce projet de géothermie profonde hydrothermale a obtenu un préavis favorable de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et de tous les services du Canton de Vaud pour réaliser ce forage et les installations de surface. Le dossier a aussi été coordonné avec le Canton du Valais pour l’utilisation du sous-sol. La mise à l’enquête publique constitue une étape cruciale pour la réalisation de ce projet. AGEPP SA se réjouit de n’avoir rencontré aucune opposition.

Cette mise à l’enquête terminée permet de confirmer le calendrier qui prévoit un début des travaux pour la fin de l’année 2019.

Le projet AGEPP a pour but d’optimiser le potentiel de la plus grande ressource hydrothermale connue dans le pays. Il s’inscrit pleinement dans la Stratégie Energétique 2050 de la Confédération, plébiscitée en 2017 par la population suisse qui souhaite plus d’énergie renouvelable locale. A terme, il permettra de fournir de l’électricité à environ 900 ménages, en plus d’alimenter les Bains de Lavey en eau géothermale et en énergie thermique. A plus long terme, AGEPP SA souhaite valoriser la chaleur résiduelle au travers notamment de réseaux de chaleur à distance (CAD).