Swisspower | Simonetta Sommaruga inaugure la centrale solaire…

Simonetta Sommaruga inaugure la centrale solaire thermique SIG SolarCAD II

La nouvelle centrale solaire thermique SIG SolarCAD II a été inaugurée par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. L’énergie thermique produite par cette centrale, qui est le fruit d’une collaboration entre la société genevoise TVP Solar SA et SIG, est directement injectée dans le réseau de chauffage à distance de SIG.

Cette nouvelle centrale solaire thermique produira plus de 0,5 GWh par an d’énergie, soit l’équivalent de près de 70% des besoins en eau chaude sanitaire du site de SIG au Lignon qui abrite 1’200 collaborateurs·trices. Avec 800 m2 de panneaux solaires, la chaleur produite est injectée dans le plus vaste réseau de chauffage à distance du canton, le CAD SIG (60'000 ménages y sont rattachés). Grâce à une technologie innovante, ces panneaux chauffent l’eau en circuit fermé entre 75° et 90° toute l’année.

Le domaine de la chaleur est à l’origine de plus d’un tiers des émissions de CO2 en Suisse, a relevé Simonetta Sommaruga. Pour la conseillère fédérale, notre pays a intérêt à décarboner rapidement ce secteur. « La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons atteindre les objectifs climatiques grâce aux technologies innovantes comme cette nouvelle centrale solaire thermique ». Nous créons des emplois dans des secteurs novateurs, qui profitent aussi bien à l’économie qu’à la protection du climat.

Réalisés par la société genevoise TVP Solar SA, les panneaux de cette nouvelle centrale solaire thermique sont plats et isolés par un vide qui permet de capter un maximum d'énergie solaire tout au long de l’année. Cette nouvelle technologie permet de produire davantage d’énergie en hiver que des panneaux classiques et à une température plus élevée, y compris par mauvais temps. Un tiers de la production de chaleur sera réalisée sur les 6 mois les plus frais de l’année. « Plusieurs années de recherche et pas moins de 184 brevets ont été déposés dans le monde avant de pouvoir concrétiser cette technologie audacieuse » souligne Gilbert Farina, vice-président des ventes et du marketing de la société TVP Solar SA.

Le coût de l'installation est de 2 millions de francs, dont 800 mille pour le champ solaire uniquement répartis entre SIG pour les deux tiers et TVP Solar SA pour le tiers restant. Christian Brunier, directeur général de SIG se réjouit de cette innovation, car « en tant qu’acteur industriel engagé en faveur de la transition énergétique, il est de notre devoir de développer des installations de nouvelles générations, mêmes petites, qui permettent non seulement d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le réseau mais qui ont valeur d’exemple ». SIG développe de nombreux projets de thermique renouvelable à Genève, tels que GeniLac, la GEothermie ou du solaire comme cette centrale.

Plus largement, et bien que modestement avec 0,5 GWh de chaleur, SolarCAD II s’inscrit dans le Plan directeur de l’énergie (PDE) sur le développement du solaire thermique à Genève dont l’objectif est la production de 100 GWh par an à l’horizon 2030. « Les toits de Genève sont une ressource précieuse. La transition écologique passe par une utilisation optimale de chaque mètre carré disponible », affirme Antonio Hodgers, conseiller d'Etat chargé du département du territoire. Le solaire thermique est une des solutions bas carbone, efficiente et locale qui contribue à l'objectif climatique cantonal de réduction de 60% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990).

SolarCAD II est la deuxième centrale solaire thermique réalisée par SIG sur le site du Lignon. Elle succède à SolarCAD implantée de 1985 à 2000. Cette première installation avait déjà démontré la faisabilité technique de la production solaire reliée au réseau de chauffage à distance. SolarCAD II est équipée de plus de 80 sondes de mesures. Sa production fait l’objet d’un suivi par le laboratoire LESBAT de la Haute École d'Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) et bénéficie du soutien du programme pilote et de démonstration (P+D) de l’Office Fédéral de l’Energie (OFEN) et de La Fondation Suisse pour le Climat.