Swisspower | Un jalon pour l’énergie durable du lac de Bienne

Un jalon pour l’énergie durable du lac de Bienne

Le premier coup de pelle pour les travaux de construction du réseau énergétique du lac de Bienne a été donné ce matin, 30 avril 2021. Le projet apporte une contribution majeure à l’approvisionnement en chaleur durable de la région et permet de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre. Le réseau énergétique utilise le lac de Bienne comme source d’énergie durable et locale pour l’approvisionnement en énergie thermique renouvelable.

ESB et la Ville de Nidau, et les partenaires impliqués ont développé et fait avancer le projet en continu depuis 2015. En vue de sa réalisation, ils ont créé la société Energieverbund Bielersee AG (EVB) en automne 2020, qui a lancé aujourd’hui les travaux de construction pour les conduites de captage d’eau du lac et la station de pompage à la Dr. Schneiderstrasse à Nidau. EVB y était représentée par ses conseillères et conseillers d’administration Heinz Binggeli, président du conseil d’administration d’EVB et directeur d’ESB ; Sandra Hess, présidente de la Ville de Nidau ; Lena Frank, conseillère municipale de la Ville de Bienne ; Prof. Dr. Andrea Vezzini, BFH; Matthias Widmer, membre de la direction d’ESB ; Martin Kamber, directeur ; et Katrin Fischer, responsable du projet.

Un projet phare

Après achèvement des travaux, le réseau énergétique du lac de Bienne figurera parmi les plus grands réseaux énergétiques de Suisse alimentés avec l’énergie de l’eau d’un lac. Il approvisionnera une grande partie de la ville de Nidau ainsi que la zone à l’ouest de la gare de Bienne. ESB et la Ville de Nidau, les partenaires du projet, franchissent ainsi une étape déterminante vers un avenir énergétique durable.

Comment tirer de l’énergie du lac de Bienne?

L’eau du lac est captée par deux conduites à 20 m et 30 m de profondeur et acheminée vers la station de pompage, où l’énergie est transférée sur un circuit intermédiaire à l’aide de grands échangeurs de chaleur. Ce circuit intermédiaire sert à la fois de réseau de froid pour les clientes et clients et transporte l’énergie vers la centrale thermique. Là, des pompes à chaleur injectent la chaleur de l’eau du lac d’une part, et la chaleur résiduelle du réseau de froid d’autre part, dans le réseau de chaleur. Depuis la station de pompage, l’eau du lac est ensuite retournée directement dans la Thielle. La procédure ne présente donc aucun danger pour la flore et la faune.

Réduction massive des émissions de CO2 sans perte de confort

Dans son extension finale prévue, le réseau devrait fournir de la chaleur et du froid à environ 185 clientes et clients raccordés. Grâce à ce concept innovant, la consommation d’énergie primaire dans les zones alimentées par le réseau thermique pourra être réduite de moitié à l’avenir, sans perte de confort. Les émissions de CO2 seront même réduites de 80% par rapport à aujourd’hui, ce qui correspond à une réduction massive de plus de 4000 t de CO2 par an.

Les travaux de construction du réseau de conduites seront également démarrés au cours de cette année. Ils dureront plusieurs années et s’étendront sur divers quartiers de Nidau et de Bienne. Les premières fournitures d’énergie sont prévues à partir de l’automne 2022. Il est d’ores et déjà possible de conclure un contrat de fourniture d’énergie.